Passer au contenu
vitraux religieux
vitraux religieux
Vitraux Religieux

Vitrail de Parigné

Contactez-moi

Vitrail de Parigné

Parigné, c’est le village de mon enfance, de mes débuts à l’école, c’est aussi l’église de mon enfance. La mairie a fait appel à mon atelier dans la première année de l’installation de mon atelier pour réaliser un vitrail flamboyant et représentant le Christ.

L’église ayant subi un incendi en 2016, l’équipe des élus a souhaité profiter de cet événement désolant pour marquer l’histoire en créant une oeuvre contemporaine.

Ce vitrail est posé dans le clocher, entre la nef et la sortie centrale.

Interprétation du travail de Thérèse Fleury

« Dans un mouvement de spirale, nous sommes entraînés vers l’infini par le Christ pour rejoindre son Père. Enivrés de son amour et dans un tourbillon, nous le suivons rassurés dans ses bras. Dans un élan de tendresse, le Christ prend sur son cœur un Homme auquel le visiteur peut s’identifier. Il vient nous apporter sa Paix, son Salut.

Comme dans un flottement, le Christ n’est pas figé dans un cadre, Il est partout. Il est là au milieu de nous, en nous. Le Christ n’est pas seulement dans les Églises, au milieu des croyants. Il est en chacun des hommes, en vous, en notre voisin, en nous. Il ne peut pas être cloisonné, Il est le mouvement, la Vie, Il vibre.

Nous l’avons condamné sur une croix (représentée en bas à droite), et par cette croix, il vient changer nos cœurs pour nous ramener à l’Essentiel : son Père. Son amour pour nous est plus fort que tout, il nous prends dans un élan de tendresse dans ses bras et nous pardonne sa condamnation.

A la suite de sa mort sur la croix, je l’ai imaginé sortant de son tombeau en dansant. Enlacé dans son linceuil Il danse de joie, une joie pure et folle, la joie divine.

Dieu a fait alliance avec son peuple. Ces alliances sont représentées juste au dessus de la croix, elles peuvent aussi être interprétées comme le signe de l’infini.

Les couleurs rouges, jaunes et oranges sont soulignés par un blanc pur. Ces couleurs sont choisies pour symboliser le feu et rappeler le thème choisi pour le mobilier, le buisson ardent. Il ne faut pas oublier que le vitrail n’est pas éclairé directement par la lumière naturelle et que donc les couleurs des verres doivent être vives et « s’éclairer par elles-mêmes ».

Ce vitrail peut être surprenant d’un premier abord, et je souhaite qu’il ne laisse pas indifférent ceux qui auront la possibilité de le regarder. Je souhaite que les visiteurs s’arrête pour réfléchir au sens des traits, des couleurs, quelles émotions les traverse à cet instant. »